blog-image

L'Union : Ouverture Prochaine Le Pastier place Bernard-Stasi à Epernay

 

Bonne nouvelle !

 

Avec l’arrivée prochaine d’un fabricant de pâtes fraîches, les cellules commerciales qui peinaient à rouvrir place Bernard-Stasi, sont désormais toutes occupées. Le pastier a prévu d’ouvrir ses portes fin février, début mars 2020, à l’emplacement de l’ancien magasin de bonbons Glups. Le commerce place Bernard-Stasi, anciennement place des Arcades, retrouve des couleurs. Des cellules, longtemps restées vides faute de repreneurs, sont désormais toutes occupées.

 

Celle qui rouvrira prochainement ses portes accueillera un « pastier ». Il prendra ses aises dans l’ancien magasin de bonbons Glups. Franck-David Depermentier, ex-acheteur chez un grossiste en robinetterie, va y fabriquer début mars, des pâtes artisanales, fraîches et sèches.

« Il y aura aussi des plats à emporter et peut-être un espace pour manger à l’intérieur, c’est encore en réflexion », indique le nouveau locataire des lieux.

Pour le moment, les travaux d’électricité, plomberie, mise aux normes, dans le local sont de rigueur avant d’y installer des machines à pâtes tout droit venues d’Italie.

 

Formation effectuée à Lyon L’idée a germé suite à des vacances passées en Alsace :

« Il faisait mauvais temps, on a donc visité une usine de fabrication de pâtes avec mon épouse et nous nous sommes rendu compte qu’il y avait peut-être quelque chose à faire sur le secteur », raconte-t-il.

Le local trouvé, la formation de « pastier » effectuée à Lyon, l’homme a hâte de proposer ses variétés de pâtes. Il paraît que certaines ressembleront à des bouchons de champagne, des grappes de raisin et même au ballon captif !

 

Peu avant, d’autres commerces ont rouvert : courtier, assureur, parfumerie, magasin de café… redonnant du dynamisme à cette place.

Jacques Fromm, adjoint en charge du commerce à la Ville d’Epernay s’en réjouit : « C’est une très bonne chose, la place s’anime ». Même écho auprès des autres commerçants du coin : « C’est très bien mais attention à ne pas y installer que des assureurs! », avertit Christian Reisch, à la Chapellerie des Arcades. « Plus aucunes cellules vides, c’est bien. D’autant que la place est aussi très appréciée des touristes étrangers », selon Fabienne Maurey, de la boutique de prêt-à-porter hommes Cotton’s Ltd.

 

Les animations de Noël - boule de lumière, bonhomme de neige lumineux géant, arches scintillantes - semblent aussi faire leur petit effet auprès des Sparnaciens qui viennent en nombre y faire des photos.

 

Source Journal L’Union : FRÉDÉRIQUE PÉTRÉ